Ateliers pour la relâche

Découvrez les ateliers que le FIFEM a proposé durant la relâche scolaire 2021

Atelier sketch d’un personnage BD : Un trait, des formes… et tout un Personnage !

Proposé le 1er et le 4 mars 2021 à 16h

Animé par Stéphan Archambault

Tes dessins ne ressemblent qu’à des bonhommes allumettes ?
Tant mieux ! tu as tout en main, et dans les yeux, pour réaliser un personnage BD bien construit. Pas de stress : Le bédéiste et animateur Stéphan Archambault (Arche) t’accompagne sur sa tablette graphique étape par étape dans ton dessin. On terminera avec les détails. Par exemple les yeux (du plus facile au plus difficile), les cheveux, les vêtements…

  • Âge requis: dès 8 ans
  • Durée: 1h30
  • Maximum de participants: 15
  • Matériel nécessaire: crayon de papier, papier et gomme.

Balado et Goûter-philo Petite Sorcière

  • Balado Petite Sorcière

En écoute gratuite.

Comment vivre avec un monstre qui rêve de vous dévorer? Suivez les aventures de Petite Sorcière et laissez-vous transporter au plus profond de la forêt. Puisant dans la tradition du conte, ce balado raconte, avec un brin d’humour et quelques frissons, une histoire de résilience et de courage.

Pour écouter le balado rendez-vous ici : https://projetmu.com/balados/petite-sorciere/

Pour vivre pleinement l’histoire de Petite Sorcière et améliorer votre expérience, nous vous proposons de consulter le cahier pédagogique offrant de nombreuses activités à faire en famille!

Pour compléter votre écoute, téléchargez le cahier pédagogique ici!

  • Goûter-philo Petite Sorcière 

L’écoute du balado est gratuite mais nécessaire si vous souhaitez participer à l’atelier.
Proposé le 3 mars 2021 à 16h
Animé par Maude Desrosiers

L’atelier goûter philo porte sur les principaux concepts philosophiques présents dans l’histoire de Petite Sorcière. La comédienne Maude Desrosiers, qui prête sa voix à tous les personnages du balado, vous convie à discussion inspirante en famille. Une occasion unique de poursuivre les réflexions sur le balado et de partager les émotions ressenties lors de l’écoute. Avant de commencer l’atelier n’oubliez pas de vous préparer un bon chocolat chaud et une collation !

  • Âge requis: dès 6 ans
  • Durée: 1h15
  • Maximum de participants: 12

Adaptation de la pièce Petite Sorcière de Pascal Brullemans
Une production de Projet MÛ
Réalisé par la Puce à l’oreille et les Studios Bakery
Avec la voix de Maude Desrosiers et la musique du duo lefutur
Illustrations de Patrice Charbonneau-Brunelle
Réalisé grâce au soutien financier du CALQ

Atelier Anime-toi: Création d’un jouet optique 

Proposé le 5 mars 2021 à 16h
Animé par Nikolaz Turmel

Petit survol historique et technique du cinéma d’animation (des premiers films jusqu’aux techniques modernes), suivi de la fabrication d’un jouet optique.

  • Âge requis: dès 9 ans
  • Durée: 1h15
  • Maximum de participants: 15
  • Matériel nécessaire: crayon de papier, papier, carton, ciseaux, ficelle.

Initiation au manga avec PIKACHU

Proposé le 6 mars 2021 à 16h 
Animée par un·e artiste médiateur·trice de l’équipe de la libraire manga O-Taku

Cet atelier permettra aux participants de découvrir les bases du dessin manga, et de réaliser leurs pokémons préférés. En commençant par le plus connu de tous, Pikachu !

  • Âge requis: dès 8 ans
  • Durée: 1h30
  • Maximum de participants: 20
  • Matériel nécessaire: crayon à mine, papier, efface, crayons de couleurs (non obligatoire) et feutres (non obligatoire).

Volet professionnel

Le FIFEM et Black On Black Films vous remercie de votre présence à notre rencontre professionnelle du 22 avril 2021

Contenu afrodescendant pour la jeunesse : opportunités ou barrières ?

Présentée en collaboration avec le Fonds des médias du Canada.

L’industrie du « film jeunesse » est en perte de vitesse chez nous et bien peu valorisée. Pendant des années, un seul homme occupait ce créneau : Rock Demers avec sa série de films Les contes pour tous. Personne n’ayant pris la relève, on a laissé le jeune public aux bons soins de nos voisins du sud avec leurs super productions. Maintenant, on s’étonne que nos jeunes ne s’intéressent pas au cinéma québécois, alors que depuis leur tendre enfance ils n’ont eu accès qu’à des films américains. 

Alors comment intéresser ces futurs spectateurs si ils ne peuvent retrouver des histoires qui leur ressemblent, menées par des héros auxquels ils ne peuvent s’identifier ?  Et la situation est encore plus grave si l’on pense aux jeunes de la communauté afrodescendante du Québec et du Canada, pourtant une tranche importante de nos citoyens !

Comment stimuler la production d’œuvres qui seraient portées par des artistes de cette communauté, et de convaincre les distributeurs / diffuseurs de l’importance de développer la mémoire collective de ces jeunes appelés à former la société de demain ?

C’est le rendez-vous que le FIFEM et Black On Black Films proposent aux différents acteurs de l’industrie afin de : 

. Ouvrir un dialogue, identifier des pistes afin de développer cet important secteur de notre économie;

. Réfléchir sur les enjeux réels de la formation/éducation du public de demain et des impacts à moyen et long terme sur l’avenir de notre cinématographie.

Modérateurs :
Jo-Anne Blouin, Directrice générale et artistique, FIFEM
Eric Idriss-Kanago, Producteur chez société Yzanakio

Intervenant·e·s :

Black On Black Films
Eric IDRISS-KANAGO, Producteur chez société Yzanakio et co-fondateur de Black On Blackfilms
Producteur indépendant depuis une vingtaine d’années, Éric Idriss-Kanago a, à son
actif des émissions diffusées dans les salles de cinéma, mais également sur les
chaînes de télévisions de trois continents.
C’est avec ce souci permanent de l’authenticité et de la qualité que nombre de ses
productions cinématographiques ont été sélectionnées/primées dans les plus
prestigieux festivals internationaux (Berlin, Mostra de Venise, Seattle, Sidney,
Fespaco…). En 2018, il fonde à Montréal la société Yzanakio, avec comme ambition affichée de
contribuer de manière significative à la construction d’une mémoire collective
plus inclusive. Pour ce faire, la production jeunesse est au centre des activités de la
société. Sa première émission canadienne « lutins en fêtes » a été diffusé le 25
décembre 2020 sur Radio-Canada jeunesse.
C’est également en 2018 qu’il co-fonde et co-préside l’association Black on Black Films.

Mission Black On Black Films : Représenter efficacement auprès des institutions, de l’industrie et du public, les créateurs et artisans afro descendants de l’industrie des arts médiatiques. Professionnaliser la création afro descendante en dotant ses acteurs d’outils et de moyens essentiels qui leur permettront d’être impliqués dans toutes les étapes de la conception, de la production et de la diffusion de contenu culturel (cinéma, télévision, nouveaux médias).

SODEC
Johanne Larue, directrice générale du cinéma et de la production télévisuelle de la SODEC.

Orange Média
Adrien Bodson, Producteur
Historique & Mission Orange Média:
Fondée en 2002, la mission d’Orange Média est de produire des histoires originales et marquantes pour un public local et international. Nous préparons actuellement un portefeuille de projets de longs métrages de classe mondiale tels que le film d’aventure familial APOCALYPSE MEOW. Les films précédents de la société ont tous connu un beau succès commercial au Canada ainsi que des prix et des nominations prestigieuses dans les meilleurs festivals de films internationaux (FFM, SIFF, TIFF, FIFF, IFFT, CCIFF SRIFF…).

M.E.D.I.A
Daniela MUJICA, Productrice exécutive chez Productions Ocho et co-fondatrice de M.E.D.I.A
Productrice et conceptrice, Daniela Mujica jongle entre le financement des projets, le développement d’affaires et l’idéation de contenu. Elle se dédie principalement à des projets de séries et documentaires uniques et développe également des longs métrages fiction. Ayant accumulé plus de 10 ans d’expérience en médias numériques, c’est en 2010 qu’elle fait le saut vers l’industrie de la télévision à titre de productrice au contenu pour des émissions télédiffusées à la SRC, RDI, TV5, Canal D et APTN. En 2018, elle reçoit un Gémeau pour le documentaire Claude n’est pas mort, à titre d’idéatrice et productrice au contenu. Finalement, de 2016 à 2020, elle est nommée Directrice déléguée chez Téléfilm Canada pour l’administration des programmes du FMC. En janvier 2020, elle entame un retour à la production comme productrice chez Pimiento. Parallèlement, elle fonde sa propre compagnie, Productions Ocho, qui se dédie au développement de IP originaux et collabore également sur des projets de fiction, d’animation et de documentaire auprès de Yzanakio, Jane Losa et accompagne principalement des réalisateurs et scénaristes issus de la diversité. Daniela fait partie du conseil d’administration du FCTMN. En novembre 2020, elle co-fonde également la Coalition M.É.D.I.A., un organisme qui vise à représenter les producteur.trice.s et créateur.trice.s autochtones, afro-descent.e.s et racisé.e.s francophones du Canada.

Mission M.É.D.I.A. :
M.É.D.I.A. (Médias pour l’équité, la diversité, l’inclusion et l’accessibilité) est une coalition de professionnel.le.s autochtones, afrodescendant.e.s et racisé.e.s francophones travaillant dans l’industrie des écrans au Canada.
M.É.D.I.A. favorise l’inclusion, l’équité et l’accessibilité des professionnel.le.s issu.e.s des communautés sous-représentées francophones au Canada — incluant et non limité aux personnes autochtones, afrodescendantes, racisées, ayant des handicaps et LGBTQ2S+ — dans l’industrie des écrans. La coalition œuvre pour une meilleure représentation de ces communautés sous-représentées à l’écran et derrière.

Justice RUTIKARA, Réalisateur
Justice est né au Rwanda qu’il a quitté 7 jours après sa naissance pour fuir le génocide de 1994.  Il réalise actuellement son premier film d’animation au sein d’Yzanakio. Le film a bénéficié d’une aide au développement de la SODEC et du CALQ. 

Apprenez-en plus sur Au 7e jour, son court-métrage d’animation en cours de réalisation.

Crédit photo: Yvano Antonio

Henry PARDO, Réalisateur
Henri Pardo est d’origine haïtienne, son film de long métrage de fiction,  Kanaval, relate la découverte d’un Québec rural par les yeux de l’enfant immigrant qu’il était dans les années 70. Le film a bénéficié en développement de l’aide de la SODEC, du Fonds Harold Greenberg et de l’accélérateur CFC/Netflix.

Apprenez-en plus sur Kanaval.

[vc_row][vc_column][vc_single_image image=”6239″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Programmation 2021

À situation exceptionnelle, édition exceptionnelle! Cette année le FIFEM se déroule entièrement en ligne grâce à une toute nouvelle plateforme dédiée au cinéma pour enfants.

Vous pourrez découvrir une centaine de films et courts-métrages venus des quatre coins du monde dont certains sont présentés en avant-première nord-américaine et même mondiale !

Pour faciliter vos recherches nos films sont classés par groupe d’âges, vous aurez également accès à une programmation gratuites qui met en lumière le talent de jeunes réalisateurs·trices du Wapikoni mobile et du Québec, toute comme un avant-goût de différentes séries web offerts par Télé Québec.

Pour ouvrir les frontières du cinéma, une section présentée en version originale propose un focus dédié aux films d’Amérique Latine ainsi que des films offerts en anglais (doublage et sous-titres).

Le FIFEM rejoint pour la première fois toutes les familles canadiennes d’un océan à l’autre, soyez des nôtres!

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Résidence Créative 2.0

[vc_row][vc_column][vc_wp_text]

Le FIFEM est en partenariat avec le Carrousel international du film de Rimouski pour la Résidence Créative 2.0 sur le Processus de sélection de films en festival.

Continue reading