Sandra Dumaresq, présidente du jury

Dès son jeune âge, Sandra Dumaresq porte de l’intérêt pour la comédie. Après des études théâtrales au CÉGEP de St-Hyacinthe, elle tient des rôles marquants au théâtre et fait notamment partie de la compagnie Jean-Duceppe. En 2006, elle crée le spectacle Country Girls avec Sylvie Moreau alliant chant et comédie.

En parallèle, Sandra poursuit sa carrière à la télévision. Elle joue dans le téléfilm Le Polock réalisé par Robert Ménard et tient de nombreux premiers rôles dans les séries : Watatatow, L’ombre de l’épervier, Rue de l’Espérance (pour lequel elle décroche une nomination aux Gémeaux), Les poupées russes, 450, chemin du golf, Toute la vérité, 30 Vies, Trauma et Au secours de Béatrice.

En 2017, nous pourrons la retrouver au cinéma dans le nouveau film de Robert Morin, Le problème d’infiltration.


Behzad Adib
Diplômé du programme Cinéma de L’inis en 2013 – profil Réalisateur du programme Documentaires

Behzad a toujours eu un intérêt marqué pour l’enfance, à travers son emploi d’enseignant et ses réalisations cinématographiques. Il a d’ailleurs consacré deux de ses courts-métrages à ce sujet (Les bénéfices de la vache et Ébrahim, loin dans le désert) et travaille présentement sur un long-métrage qui traitera également de l’enfance.

Passionné par les questions sociales, psychologiques et internationales, il donne à ses œuvres une couleur particulièrement humaine.

Son premier long-métrage documentaire intitulé Déracinés sera diffusé à Radio-Canada et RDI en 2017.

 


Ariane Louis-Seize
Diplômée du programme Cinéma de L’inis en 2013, profil Scénariste

Après ses études à l’Inis, Ariane Louis-Seize remporte le grand prix COURS ÉCRIRE TON COURT pour son scénario La Peau sauvage, un court-métrage surréaliste et poétique qui nous plonge au cœur de la psyché d’une jeune femme solitaire en plein processus de libération. Elle signe également la réalisation de ce film qui est en nomination aux PRIX ÉCRANS CANADIENS 2017 dans la catégorie du meilleur court-métrage dramatique. Parallèlement, Ariane co-scénarise le long-métrage d’Encre et de sang. Le film qui est sorti en salle en décembre 2016, s’est vu tailler une belle place dans plusieurs festivals nationaux. En plus de travailler au développement de plusieurs projets de fiction, Ariane s’attèle aujourd’hui au tournage de Les petites vagues, son prochain court métrage qui devrait voir le jour à l’été 2017.

 

Écrivez-nous!

Not readable? Change text.